Ventes de chaussures : Stephen Curry bientôt devant LeBron James ?

under-armour-curry2-stephen-curry

Stephen Curry est-il en train de détrôner LeBron James dans tous les domaines ? Après le titre de MVP et celui de champion NBA, voilà que le meneur des Warriors s'attaque à la couronne du roi des ventes de chaussures. 

Selon Morgan Stanley, Curry pourrait même faire mieux que James dès 2016. Dans une note envoyée aux investisseurs il y a quelques jours, la banque avance que les différents modèles de Curry pourraient générer 160 millions de dollars de ventes sur l'année aux États-Unis, juste devant les 150 millions de LeBron James.

C'est aussi plus que Kevin Durant (81M$), Kyrie Irving (51M$) et Kobe Bryant (18M$) réunis. Ces chiffres sont tout de même à prendre avec des pincettes, puisque Sole Collector précise qu'ils ne prennent pas en compte les boutiques détenues par les marques (Nike Store) ou leur site web officiel.

Un "effet Curry" pour Under Armour

Interrogé par QZ.com, un analyste du NPD Groupe tempère également. 

"Il n'y a pas moyen que Curry vende plus que LeBron cette année. Ca n'arrivera pas."

Dans les faits, Nike semble toujours avoir un énorme avantage, rien qu'avec son réseau. 

Mais même si les chiffres restent pour le moment en faveur de James, c'est bien l'image du meneur de Golden State qui fait le plus parler en ce moment, et la dynamique est du côté d'Under Armour. 

Grâce à sa star, la marque de Baltimore a vu ses ventes progresser de 350% au rayon basket ces 12 derniers mois. Toujours selon un analyste de Morgan Stanley, Curry tire à lui seul Under Armour vers le haut. Pour le moment, la banque trouve que l'action de l'entreprise est trop valorisée. Mais cela pourrait changer.

"Cette croissance pourrait être due au fait qu'Under Armour vend ses chaussures moins cher. Ou bien cela pourrait être un point de rupture signalant la fin de la domination de Nike sur le basket. Si c'est vrai, ou que Curry devient le nouveau Michael Jordan, nous pourrions avoir tort quelles que soit les performances d'UA avec les femmes ou le running. Ce sera surtout vrai si l'effet Curry est si fort qu'il mette en lumière toute la marque, ce qui bénéficierait à ses sections textile et running."

À l'inverse, Under Armour pourrait souffrir si Curry ne reste pas au sommet de la NBA.

Curry n'a peut-être pas encore dépassé LeBron James, mais le fait que des analystes financiers parlent de lui comme d'un élément ayant une influence sur toute la valorisation d'une énorme entreprise montre le chemin parcouru en un an et demi. Désormais, tout semble possible pour lui et Under Armour.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
  • Only images hosted on this site may be used in <img> tags.