Patrick Ewing, le jackpot des New York Knicks

ewing-33-hi-rookie-year-1

"Basketball is back in New York city my friends."

Ces mots immédiatement lâchés par les journalistes lorsque les Knicks ont gagné la loterie de la Draft 1985 en disent long sur les attentes qui entouraient l'arrivée de Patrick Ewing. 

Car c'est bien la première loterie de l'histoire de la NBA qui a décidé du destin du pivot. De 1966 à 1984, la ligue utilisait une simple pièce pour octroyer le premier choix de la Draft entre les pires équipes de chaque conférence. Mais en 85, les 7 plus mauvaises franchises de la saison ont les mêmes chances de décrocher la première place. Des enveloppes sont placées dans un grand tambour, et c'est parti ! 

Le gros lot

Pour cette première loterie, le gros lot s'appelle Patrick Ewing. Trois fois All-American, joueur universitaire de l'année en 85, le pivot de Georgetown est celui que toutes les équipes veulent ! 

La chance est donc du côté de New York. Après deux titres dans les années 70, la franchise est tombée dans la médiocrité, avec 24 victoires la saison précédente. Ewing, c'est la promesse d'un retour rapide au sommet. Une aubaine pour la NBA aussi, puisque la Big Apple est le plus grand marché du pays. Des théories circulent même sur un éventuel truquage de cette loterie pour aider les Knicks.

Pari tenu... mais doucement

L'arrivée d'Ewing suscite immédiatement l'enthousiasme. Il faut un titre, et vite ! Mais l'Américano-Jamaïcain est bousculé par les vétérans des parquets. 

Les Knicks ne gagnent que 23 rencontres en 85-86. Ils terminent à la dernière place, et Ewing manque 32 matchs pour cause de blessure. Malgré tout, le numéro 33 termine la campagne avec 20 points, 9 rebonds et 2,1 contres de moyenne. De quoi lui offrir le titre de rookie de l'année. 

La saison suivante est également compliquée. Mais sur le long terme, l'arrivée d'Ewing est bien le cadeau espéré. Entre 1988 et 2000, la franchise joue 13 fois les playoffs avec lui. Pas de titre, mais des duels incroyables et deux Finals. 

Les débuts ont donc parfois été difficiles, mais la marque de chaussures d'Ewing a bien raison de célébrer cette première campagne avec la Ewing 33 Hi "Rookie of the Year." Un coloris qui rend hommage aux racines d'une carrière d'exception. 

ewing-33-hi-rookie-year-2

Commentaires

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
  • Only images hosted on this site may be used in <img> tags.