Team USA (1992-2016) : De la sueur et des larmes...

Team USA

Le 20 août dernier, Kevin Durant et sa bande ont offert leur 15ème titre olympique aux Etats-Unis. Invaincus durant toute la compétition, Team USA a été l’auteur d’une véritable démonstration de force face à la Serbie pour la dernière de Mike Krzyzewski. Une nouvelle médaille d’or qui vient compléter un palmarès ultra fourni au niveau international.

1992, l’âge d’or

Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 resteront à jamais les plus marquants de l’histoire du basketball mondial. Cette année-là, la Dream Team est devenue la meilleure équipe de basket de tous les temps. Magic Johnson, Michael Jordan, Charles Barkley, Larry Bird, Scottie Pippen, Karl Malone, David Robinson, John Stockton, Pat Ewing, Chris Mullin et Christian Laettner ont terrassé un à un leurs adversaires pour se glisser sur la plus haute marche du podium. Un avènement suivi dans le monde entier et qui a marqué l’histoire du sport. Pour la première fois, la FIBA permettait à la fédération américaine d’envoyer ses joueurs pros et donc ses meilleurs éléments NBA. Et l’association de ces 12 personnages a donné naissance à l’équipe la plus talentueuse et surtout la plus dominatrice de notre sport.

2002, l’humiliation

S’en est suivi des années de règne… Il aura fallu attendre 2002 pour voir Team USA tomber de son trône. 10 ans après la naissance de sa Dream Team, la fédération américaine a vécu l’un de ses plus gros échecs. A domicile. Une humiliation pour USA Basketball, qui a vu cette année-là de nombreux joueurs NBA faire l’impasse sur la sélection nationale. Lors du Championnat du Monde à Indianapolis, le groupe de George Karl n’a pas réussi à se placer sur le podium. Assommés par la Yougoslavie de Dejan Bodiroga en quart de finale, les Américains ont terminé à la « misérable » 6ème place.

team USA 2002

Touchés par cet échec, les superstars de la NBA ont été nombreux à faire leur retour sous le maillot national. Pour laver l’honneur. En 2003, Team USA participe au tournoi des Amériques et se qualifie brillamment pour les Jeux Olympiques d’Athènes. Mais l’été suivant, 10 des 12 joueurs présents déclarent forfait. Et c’est la jeunesse qui est envoyée au charbon, en 2004. LBJ, Wade et Melo y ont fait leurs premiers pas olympiques aux côtés de Tim Duncan et Allen Iverson. Battue dès l’entame du tournoi par le Porto Rico, Team USA verra son parcours se terminer en demi-finale après une défaite contre l’Argentine.

2008, la rédemption

Deux échecs internationaux consécutifs qui ont obligé les Américains à revoir tout le système. A commencer par leurs méthodes de préparation. Jerry Colangelo est chargé de redorer le blason de l’équipe. Mike Krzyzewski fait son arrivée comme coach. En 2006 au Japon, Wade, James et Anthony sont de retour. Mais leur présence ne suffit pas et Team USA s’incline en demi-finale face à la Grèce.

C’est en 2008 que les Etats-Unis parviennent finalement à atteindre le graal. Invaincus, Kobe Bryant et ses coéquipiers disposent de l’Espagne en finale des JO à Pekin. Deux ans plus tard, Kevin Durant et son équipe « B » montent sur le toit du monde au Mondial de Turquie. Opération rédemption accomplie. Et les récentes versions de Team USA ont même réussi à gommer cette réputation de sélection arrogante qui leur collait à la peau.

2012, la Dream Team des temps modernes

Si aucune équipe ne sera jamais comparable à la Dream Team, la version 2012 de Team USA s’en approche. Sur le papier. Avec Kobe Bryant, Carmelo Anthony, LeBron James, Chris Paul et Kevin Durant dans ses rangs, la sélection américaine a dominé les JO de Londres même si elle ne s’impose que de quelques points en finale contre Pau Gasol et sa bande.

team USA 2012

Chahuté lors du premier tour à Rio cette année, Coach K et ses joueurs sont montés en puissance pour prouver qu’il restait à ce jour la plus grande nation de basket. Lors de la prochaine compétition internationale, Team USA verra une page de son histoire se tourner avec la retraite de Coach K et l’arrivée aux commandes de Gregg Popovich.

Pour célébrer le récent succès des Etats-Unis aux Jeux Olympiques de Rio, voici un top 100 des plus belles actions de Team USA avec de nombreuses pépites et à la première place le dunk légendaire de Vince Carter à Sydney.


Team USA Top 100 Plays of All Time par nba_countdown

La collection USA Basketball 2016 par Nike est encore disponible sur Basket4Ballers.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
  • Only images hosted on this site may be used in <img> tags.