Sheryl Swoopes, pionnière des signatures shoe au féminin avec la Air Swoopes

Nike signature femme Swoopes

Intronisée au Hall of Fame en septembre dernier aux côtés de Shaquille O’Neal, Yao Ming ou encore Allen Iverson, Sheryl Swoopes est considérée comme l’une des meilleures joueuses de l’histoire de notre sport. Outre ses performances monstrueuses, l’ancienne joueuse des Houston Comets a été une pionnière dans bien des domaines. Elle est par exemple la première joueuse à signer un contrat professionnel avec la toute nouvelle ligue américaine de l’époque, la WNBA, en 1996. Elle est également l’une des premières sportives américaines de haut-niveau à avoir fait son coming-out en 2005. Une dizaine d’années plutôt, elle a été la première joueuse à hériter de son propre modèle signature.

Nike a très souvent un temps d’avance sur les autres marques. Et c’était déjà le cas à l’époque. La marque a été la première à mettre une joueuse en avant dans son plan marketing. Et cette joueuse n’est autre que Sheryl Swoopes. Deux ans après avoir offert la victoire aux Texas Tech Lady Raiders en NCAA, la légende apposait son nom près de la marque Nike. Surnommée la Michael Jordan au féminin, Swoopes a vu la Air Swoopes naître en 1995.

Swoopes

Ses études terminées, la joueuse passera une année à sillonner le pays pour faire la promotion de la chaussure. C’est une femme, Marni Gerber, qui aura eu l’honneur de dessiner l’historique Air Swoopes. La designer de chez Nike avait pour mission de concevoir un modèle adapté au jeu de Swoopes.

« Elle était solide et avait besoin d’une chaussure qui soit agile et légère », avait expliqué Gerber.

Pour assurer le maintien des chevilles de Swoopes et lui permettre d’être explosive tout en maîtrise, Marni Gerber avait imaginé un scratch interchangeable au milieu de la chaussure.

Swoopes

Swoopes

La WNBA n’existant pas à l’époque, c’est sur la scène internationale que la Air Swoopes a fait ses débuts, aux Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996 remportés haut la main par la Team USA. Sheryl Swoopes était alors la seule joueuse à avoir une paire de baskets à son nom, une paire qui plaisait aux filles mais également aux garçons pour le plus grand bonheur de la Hall of Famer :

« Bien sûr qu’ils la voulaient aussi. La seule chose que je regrette, c’est qu’il n’ait pas fait de plus grandes tailles »

Depuis, la pratique s’est démocratisée même si Nike reste quasiment la seule marque à offrir aux joueuses des rôles d’ambassadrices sur certains modèles. Lisa Lesile a eu le droit à la Air Max HIghup puis à la Air Total 9. Dawn Staley a été le visage de la Air Flight Deny en 1998. La même année, Cynthia Cooper représentait la Air Max Shake ‘Em up. Plus récemment, Adidas a profité de la très médiatisée Candace Parker pour essayer de conquérir les femmes alors que Jordan Brand a signé un contrat avec la très talentueuse Maya Moore. Outre les sneakers, la marque Nike a également investi le marché du vêtement basketball féminin avec une collection Nike Basketball Performance dédiée aux femmes.

La Air Swoopes n’a jamais été rééditée au grand dam de ses plus grand(e)s fans mais elle gardera une place de choix dans l'histoire de la sneakers.

Nike Swoopes basket femme Swoopes sneakers femme nike Swoopes chaussure femme basket

Commentaires

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
  • Only images hosted on this site may be used in <img> tags.