Peut-on porter la chaussure signature de son adversaire ?

reggie-jackson-kyrie-irving-kyrie2-nike-pistons-cavaliers

Le premier match de la série entre les Cavaliers et les Pistons a relancé un drôle de débat. Un joueur peut-il porter la chaussure signature d'un adversaire ? 

Car dans cette rencontre, Reggie Jackson évoluait avec la Nike Kyrie 2 de Kyrie Irving, son adversaire direct sur le terrain. Le site Nice Kicks en a profité pour poser la question à ses lecteurs sur Twitter. 

Avis partagés

L'éventail des réponses est très large. 

Bien sûr si je joue le mieux dedans. L'important, c'est de ramener une victoire à mon équipe, pas les chaussures de mon adversaire. (@MarkAlbers)

Si les deux équipes sont des rivales, carrément pas. Mais si les équipes s'entendent bien et que tu joues mieux avec cette chaussure, pourquoi pas ? (@asvpxslice)

Ils les vendent au monde entier, non ? Alors pourquoi pas ? (@chase_bennett__)

Oui, parce que si je gagne, je lui dirai "Je t'ai battu avec TES chaussures." (@MrBDUB)

Carrément pas, c'est comme faire des courbettes à son adversaire (@ToryMamba)

Un honneur ou un défi

Le débat n'a pas de bonne réponse. Et il n'a pas d'issue. Les stars des parquets sont également divisées. 

Chez les joueurs qui disposent d'un modèle signature, par exemple. Kevin Durant est plutôt honoré. 

"C'est flatteur", expliquait-il à Complex en 2014. "Je ne vois pas du tout ça comme un avantage. Mais c'est surtout cool de voir un KD sur la chaussure d'un autre gars. J'ai grandi en regardant des gars porter et jouer dans des Jordan. Maintenant, avoir ma propre chaussure signature et voir mes confrères la porter, c'est assez fun à voir."

Autre ambiance pour LeBron James. 

"Si je vois un gars qui porte mes chaussures, si ce n'est pas un bon ami à moi, je vais lui botter le cul. Direct", assurait le King à GQ en octobre 2015.

Kobe Bryant avait apparemment le même état d'esprit. C'est ce que racontait son ancien coéquipier Brian Shaw au Denver Post en 2014. 

"Quand des gars portaient les chaussures de Kobe et que nous jouions contre eux, dans son esprit, il pensait toujours, "Je le tiens, parce qu'il porte mes chaussures.""

C'est peut-être à cause de ce genre de souvenirs que Shaw n'aimait pas que ses joueurs portent les chaussures de leurs adversaires lorsqu'il était coach des Nuggets. 

Confort ou superstition ?

Du côté des joueurs, c'est le même esprit. Certains, comme Reggie Jackson ou Manu Ginobili privilégient leur confort. Mais d'autres pensent aux rivalités. 

Lors des Finals 2009, le Français Mickael Pietrus, alors avec le Magic, avait adapté son équipement avant d'affronter les Lakers de Bryant. 

"J'ai les chaussures de Kobe à la maison, mais je vais porter des Jordan", avait-il expliqué au Orlando Sentinel à l'époque.

Finalement, Pietrus avait bien lâché les Kobe qui avaient accompagné sa campagne de playoffs, mais au profit de la Hyperdunk 2008.

Étant donné que de plus en plus de joueurs disposent de leur propre signature, la question risque de se poser plus en plus souvent. 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
  • Only images hosted on this site may be used in <img> tags.