Une Nike Air More Uptempo pour célébrer l'un des dunks les plus mythiques des années 90

Nike Air More Uptempo The Dunk

Un bel été pour le Nike Air More Uptempo ! En effet, la signature officieuse de l’ex numéro 33 des Bulls aura fait plusieurs apparitions sous des looks bien différents. Après un coloris Bulls, Tricolor ou encore Light Bone, cette sneaker inspirée par la Pop culture et les graffitis revient dans un nouveau coloris flambant neuf ! 

Mais avant ça, retour sur la parcours de celui qui rendit cette basket populaire au milieu des années 90 !

Et la NBA a bien failli passé à côté d’un très grand champion. En effet, après le lycée où il jouait meneur sans génie particulier, ce n’est que grâce à un coup de pouce de son coach d’alors Donald Wayne, que le jeune Scottie pu obtenir une bourse pour rejoindre d’université de Central Arkansas, en tant que waterboy ! D’abord pour l’équipe de Football puis de celle de Basket, ce n’est que parce qu’un jour il manqua trop de joueurs à l'entraînement, que l'entraîneur lui demanda de pratiquer avec le reste de l'équipe. Il impressionna tant l’entraîneur qu'il intégrera l'équipe l'année suivante.

Pippen Central Arkansas

A la fin de sa première saison, Pippen fut sacré meilleur joueur de l’université et confirma l’année suivante en terminant avec 23 points de moyenne, les 16 centimètre pris durant ces deux années l’ayant probablement un peu aidé. Cette croissance tardive l’amena à être comparé à l’époque à celui avec qui il remportera à l’avenir son second Three-Peat, Dennis Rodman, lui aussi par ailleurs sorti d’une école NAIA. C’est d’ailleurs l’une de ces comparaisons avec « The Worm » émise par un arbitre (qui le jugea plus complet que Rodman), qui influenca Pip à continuer sa carrière dans la grande ligue.

Les Sonics échangent Pippen contre Polynice

Drafté en 5ème position par les Seattle Supersonics dont il ne porta jamais le maillot, il fut aussitôt échangé aux Chicago Bulls désireux d’associer le rookie à certain Michael Jordan, contre Olden Polynice et un tour de draft. Coup de maître de la part des Bulls qui avec Pippen à la baguette remporteront 6 championnats et réaliseront lors de la saison 1995-96 ce qui fut jusqu’à la saison 2015-16 (record battu par les Warriors) le meilleur bilan de l’histoire de la ligue avec 72 victoires pour 10 défaites (raflant le titre cette année-là).

Pippen Jordan Rodman Three-Peat

A l’issue de la saison 1997-98, la mythique équipe des Bulls se disloque avec la seconde retraite de Jordan et le départ de Phil Jackson, Pip est transféré aux Rockets en janvier 1999 où les dirigeants souhaitent former l’un des trios les plus dominants de la ligue en l’associant à Hakeem Olajuwon et Charles Barkley. Pour ce faire ils n’hésitèrent pas à mettre la main au portefeuille en offrant à Pip un salaire amplement mérité de 1,2 millions de dollars par an, soit cinq fois plus que son précédent salaire aux Bulls, il en pleura au moment de recevoir son premier chèque !

Pippen Olajuwon Barkley Rockets

Incapable de cohabiter avec Sir Charles et à fédérer autour de sa personne dans le vestiaire comme Jordan le fit en son temps il fut poussé à quitter la franchise pour les Portland Trailblazers au cours de la saison suivante avec lesquels il ne disputera les Playoffs qu’une fois en quatre ans. Il revient aux Bulls lors de la saison 2003-2004 pour une dernière saison gâchée par les blessures au cours de laquelle il ne disputera que 23 matchs.

Pippen Portland Trailblazers

Malgré une seconde partie de carrière frustrante, celui qui a été introduit au Hall of Fame en 2010 présente toujours l’un des palmarès les impressionnants de l’histoire de la ligue avec 6 championnats, 2 médailles d’or avec Team USA et 7 nominations dans la NBA All-Defensive First Team. Il est toujours aussi respecté dans la ligue et est l’auteur de quelques-unes des actions les plus spectaculaires de la NBA des années 90, avec notamment son fameux dunk sur Patrick Ewing auquel Nike rend hommage avec un coloris « New-Yorkais » de la Air More Uptempo à retrouver demain à 9h sur Basket4Ballers.com.

Pippen dunks on Pat Ewing

Nike Air More Uptempo The Dunk view 1

Nike Air More Uptempo The Dunk view 2

Nike Air More Uptempo The Dunk view 3

Nike Air More Uptempo The Dunk view 4

Commentaires

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
  • Only images hosted on this site may be used in <img> tags.