Matt Bonner et son histoire folle avec New Balance

Matt Bonner

Il y a quelques jours, Matt Bonner a annoncé son départ en retraite de la manière la plus originale. Si Kobe Bryant a eu le droit à tout un farewell tour pour sa dernière saison, Bonner l’a joué discrète. L’ancien joueur des Spurs a publié une vidéo pleine d’humour dans laquelle il remercie tous ses fans et les franchises qui l’ont accueilli.

Dans la foulée de son annonce, les San Antonio Spurs ont réagi avec tout autant d’originalité en retirant le « jersey » de Bonner.

Arrivé en NBA en 2003, le Red Mamba a passé une majeur partie de sa carrière chez les Spurs (10 de ses 12 saisons). L’été dernier, la franchise texane a choisi de ne pas le resigner, provoquant ainsi son départ à la retraite.

Matt Bonner était également connu pour être l’un des derniers joueurs à évoluer en New Balance il y a quelques années. Après avoir honoré son contrat avec AND1 lors de ses deux premières saisons en NBA, le Red Rocket s’est retrouvé libre de jouer avec ce qu’il voulait aux pieds. Et son choix s’est porté sur New Balance, sans qu’aucun deal officiel ne soit signé.

« Quand j’étais chez les Raptors, j’avais un très bon ami qui était représentant pour la marque New Balance. Il m’a dit que je devais absolument essayer donc j’en ai pris une. Je ne savais même pas qu’il faisait des chaussures de basket. Il m’a donné quelques paires. Un été, après que j’ai été transféré à San Antonio en 2006, j’étais chez moi à New Hampshire et j’avais besoin d’une paire pour jouer. Elles étaient là, dans le garage de mes parents. Je les ai essayées et je les ai trouvées très confortables. Mais quand je les ai mises en match, elles sont complètement tombées en morceaux. Une semelle s’était détachée. On m’a alors expliqué qu’il s’agissait d’un prototype et que je n’étais pas supposé les porter. On ne me l’avait jamais dit avant. Quand j’ai envoyé un mail pour demander quand sortirait le prochain modèle, on m’a dit : « Oh, nous avons décidé de ne plus sponsoriser le basketball. » J’ai eu l’impression qu’ils allaient toujours faire des chaussures de basket mais qu’ils ne voulaient plus investir dans la promotion de joueurs. Ils ont continué de m'en envoyer. Je crois que j’étais la seule personne à porter cette marque dans toute la NBA. Et je n’étais même pas payé pour ça. Je peux vous dire que c’est assez rare de ne pas avoir de contrat sneakers en tant que joueur NBA. Heureusement, j’avais une pile de chaussures New Balance à porter. Ça a duré cinq ans et je faisais tout pour porter ces chaussures jusqu’à leur dernier souffle. Ils ne font même plus ce modèle. En début de saison 2013-2014, j’ai épuisé mon stock en abimant ma dernière paire. Je n’avais pas de plan de secours, je ne savais pas ce que j’allais faire », avait-il raconté dans une interview accordée à ESPN.

En 2014, la légende des Spurs a saisi sa chance et fait le buzz sur Twitter, à l’occasion d’un takeover du compte de Nice Kicks, en demandant à New Balance, Adidas et PEAK de lui proposer un contrat sneaker.

La marque aux trois bandes a fini par donner suite à sa requête et l’a accueilli dans son écurie, aux côtés de Jeremy Lin, John Wall ou encore Derrick Rose.

NBA, where amazing happens...

Matt Bonner

Commentaires

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
  • Only images hosted on this site may be used in <img> tags.