Jordan Spizike, le mix parfait de plusieurs Air Jordan ?

Spike Lee Jordan Spike Lee

Si Michael Jordan est bien évidemment la figure emblématique de la marque, le personnage de Mars Blackmon, interprété par le jeune cinéaste Spike Lee dans son film « She’s Gotta Have It » (en francais Nola Darling n’en fait qu’à sa tête), a également joué un rôle important pour la firme au cours des années 80 et 90.

En effet, à partir de 1988 pour la sortie de la Air Jordan III, le numéro 23 et le réalisateur vont collaborer et réaliser de nombreuses publicités pour les sorties de certaines Sneakers de la ligne Air Jordan.

 

Spike reprend donc son personnage Mars Blackmon, pour former le duo que tout le monde connait, Mike et Mars. Ce duo a été au centre des publicités Air Jordan allant de la III à la VI mais aussi dans celles de la IX et la XX.

Michael Jordan & Spike Lee

En hommage à cette collaboration mythique, la marque au Jumpman avait souhaité réaliser une paire symbolisant ce partenariat. Et c’est en octobre 2006 que la Jordan Spiz’ike est née !

Surnommée la « Retro Frankenstein » à cause de son assemblage de divers éléments propres à certains modèles de la gamme, cette Jordan Spizike avait pour nom initial : Spi’zike. Cette séparation symbolisait l’association entre Spike et Mike, donnant ainsi le nom de Spiz’ike.

Cette basket, ayant divisé les sneakers addict, reprend comme dit un peu plus haut, certains éléments distinctifs des paires où Spike Lee a participé à leur promotion. Si vous n’avez pas encore deviné, on va vous donner un coup de pouce !

Tout d’abord, la tige de ce modèle reprend celle de la Air Jordan 5 avec ses renforts au niveau de la malléole, son emblématique grille en plastique sur les côtés, mais aussi son système de blocage des lacets.

Pour la semelle, c’est celle de la Air Jordan III qui a été choisie avec son fameux motif « Elephant Print ». La AJ IV quant à elle, a droit à son clin d’œil avec ses deux empiècements latéraux, permettant un laçage personnalisé de la chaussure.

Jordan Spizike

Jordan Spizike

La languette imposante, arborant le logo Jumpman, et percée, vient tout droit de la AJ VI. Le motif « Laser » présent à l’intérieur de la chaussure est visible initialement sur la Air Jordan 20ème du nom !

Jordan Spizike

Jordan Spizike

La Air Jordan IX est présente grâce aux deux « pastilles » rondes au niveau du talon, présentant deux logos. Le premier est le portrait de Mars Blackmon, et le deuxième est celui de la société de production de Spike Lee (40 Acres and a Mule). Pour la petite histoire, ce nom est tiré d’une loi adoptée après la guerre de Sécession qui prévoyait de léguer 16 hectares et une mule aux esclaves affranchis. Celle-ci fut rapidement révoquée après la mort d'Abraham Lincoln.

Jordan Spizike

Jordan Spizike

Mais revenons à cette Spizike. Différents coloris sont sortis au cours de ces dernières années ayant tous un rapport avec les deux protagonistes. Fan absolu des New-York Knicks, Spike Lee avait eu le plaisir de voir sa Spizike déclinée dans les couleurs traditionnelles de la Grande Pomme, mais aussi dans un coloris White Cement, emblématique de la marque et de la Air Jordan IV, qui avait fait une apparition dans son film « Do the Right Thing ».

Pour votre plus grand plaisir, la Jordan Spizike « White Cement » est de retour sur Basket4Ballers !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
  • Only images hosted on this site may be used in <img> tags.