Histoire : 1988, Michael Jordan et la Jordan III survolent le All-Star week-end

Jordan - Dunk 1988

La Air Jordan 1 est celle qui a amorcé la pompe. La Air Jordan 3 est celle qui a définitivement mis le mythe Air Jordan sur orbite.

Car l'histoire tient à peu de choses. Après ses deux premiers modèles, Michael Jordan doute et pense à quitter Nike. La Air Jordan 3 le fait changer d'avis, et une aventure folle commence. En point d'orgue, le numéro 23 et sa nouvelle chaussure enflament le All-Star Game.

Un concours de dunk légendaire

6 février 1988. Michael Jordan évolue à domicile au Chicago Stadium. Face à lui lors du concours de dunk, il y a Dominique Wilkins, un joueur ultra-spectaculaire qui l'a déjà battu dans ce même exercice en 1985. Au moment du concours, les deux joueurs sont les meilleurs scoreurs de la ligue. L'affiche est en or massif.

Sans surprise, ils se retrouvent en finale, avec trois dunks à réaliser. Sur les deux premiers, Wilkins atteint la note maximale de 50. Le troisième n'est gratifié que d'un 45. Surprenant, mais idéal pour le suspense. Il reste une tentative à Jordan.

L'idôle locale prend beaucoup d'élan. Il expliquera plus tard que c'est Julius Erving, présent ce jour-là, qui lui a soufflé l'idée. Son pied prend appel sur la ligne des lancers, et il s'envole. L'image est peut-être la plus célèbre Jordan, et c'est bien la Air Jordan III qui est à ses pieds.

Le public se lève, c'est un 50 et une victoire. Ce qu'on oublie souvent, ce qu'il a fallu deux essais à la légende pour réussir ce dunk historique.

Wilkins volé ?

La star des Bulls qui triomphe à la maison. Une trop belle histoire ? En 2014, Wilkins assurait à Bill Simmons s'être fait voler. Apparemment, même Jordan l'avait ressenti.

"Il m'a dit, "Tu sais, tu as probablement gagné. Tu le sais. Je le sais. Mais hey, tu es à Chicago. Qu'est ce que tu veux que je te dise ?" racontait Wilkins.

Tant pis. Quoi qu'il arrive, ce concours restera un des plus mythiques de l'histoire de la NBA. 

L'étoile la plus brillante

Le lendemain, c'est dans le coloris "Black Cement" que Jordan aborde la deuxième partie de son week-end. Impossible de les manquer, puisqu'il est quasiment le seul à porter des chaussures noires.

Toujours bouillant, il écrase la rencontre de son talent, avec 40 points, 8 rebonds, 4 interceptions et 4 contres. Décisif, il inscrit 16 de ses points dans les dernières 5 minutes et 30 secondes pour aider l'Est à s'imposer.

Si les titres devront encore attendre un peu, le règne de Michael Jordan en tant que superstar numéro un de la NBA est clairement lancé.

La saison exceptionnelle de His Airness avec la Air Jordan III ne s'arrête pas au All-Star Game. Quelques mois plus tard, il décroche son premier titre de MVP. Il est également élu défenseur de l'année, et termine numéro un de la ligue sur les points marqués et les ballons interceptés.

Si la Air Jordan III est un des modèles les plus populaires de la ligne, c'est aussi grâce à toutes ces performances de haut niveau.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
  • Only images hosted on this site may be used in <img> tags.